Jamais assez maigre : Journal d’un top model, V. Macon-Dauxerre

Parfois, il est important de lire des livres qui vont nous retourner le bide (excusez-moi l’expression). C’est le cas de cette biographie. Dès le résumé, on sait qu’il va être très dur d’avancer dans les pages, mais on sait également que c’est important de lire ce genre d’histoire, pour nous ouvrir les yeux sur le monde terrible et secret dans lequel nous vivons.

Victoire Macon-Dauxerre était une adolescente comme les autres. Proche de sa famille et de ses amis. Bonne élève, avec des rêves et des projets. Destinée à faire de hautes études, en pleine révision du BAC, elle n’aurait jamais imaginé vivre un enfer sur terre dans les mois qui allaient suivre.

Jeune femme de 1,78 m et 56 kg, elle est repérée par l’agence de mode Elite, dans les rues de Paris. Au départ hésitante, elle décide de se lancer. Elle est engagée, mais pour garder sa place, elle doit maigrir, terriblement maigrir : perdre 9 kg. Le seul moyen qu’elle trouve, ne manger que 3 pommes par jour et rien d’autre.

Le secret envers sa famille, le déni de l’anorexie et l’image qu’elle doit laisser paraître la pousse de jour en jour dans une spirale infernale. D’un côté, les plus grandes marques de mode, les défilés lors des Fashion Week, les voyages, les shooting photo, la gloire et les paillettes. Elle entre dans le top 20 des mannequins les plus demandés. D’un autre, la souffrance, la faim, l’arrogance, la compétitivité et l’horreur d’un monde sans pitié. Moins d’un an après ses débuts, ne trouvant plus refuge nul part, elle se suicide et passe de la lumière à l’hôpital.

Une histoire tragique, racontée par Victoire elle-même, pour avertir contre ce monde de la mode idéalisé, mais surtout pour prévenir que l’anorexie est tout près, et que la plupart des personnes atteintes de cette maladie sont dans le déni total, ce qui entraîne très souvent la mort.

Un livre pour dénoncer, avertir, prévenir. Une histoire tragique, que tout le monde devrait absolument lire.

Ma note : 10/10

Bonne lecture !

Si vous voulez plus d’informations, vous pouvez consulter cette interview de Victoire, où elle explique très bien son enfer.

Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de mettre un j’aime. Vous pouvez également vous abonner à mon blog.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s