Calendar Girl, Audrey Carlan

Calendar Girl, c’est avant tout, de l’ORIGINALITÉ ! La base de cette histoire, c’est qu’elle dure 12 mois. Un livre par mois, un nouvel homme tous les mois et une nouvelle ville. On ne se lasse pas, on est toujours surpris(e), et surtout, on passe un an avec l’héroïne. Une façon de considérer l’auteure et les personnages comme des membres de notre famille. Une attache particulière se crée avec l’auteure, et le plus dur est d’arriver au mois de décembre et de se dire qu’il n’y aura pas de livre le mois prochain. Bref, vous l’avez compris, du pur bonheur pour les lectrices de tous les jours (ou même celles du dimanche, car chaque livre fait en moyenne 100 à 130 pages).

L’histoire maintenant. Mia, jeune femme, vit avec son père et sa petite sœur à Las Vegas. Son père se retrouve plongé dans le coma, à cause d’un gangster à qui il doit 1 million de dollars. Mia doit rembourser la dette de son père, sous la menace que sa sœur soit la prochaine victime. Sa tante lui propose alors un contrat d’un an, dans son agence d’escort girl. 100 000 dollars par mois, un homme et une ville différente tous les 30 jours. Mia accepte.

Vous suivez alors tout au long de l’année, les différentes rencontres de Mia. Mais, vous découvrez également de nombreuses villes et cultures… français, italien, américain, tahitien… L’amour ne peut pas tout chambouler, car Mia doit rester fixer sur son objectif final : rembourser la dette de son père en un an et reprendre son rêve de devenir comédienne. Évidemment, son cœur va très vite chavirer pour un de ses clients. L’amour sera-t-il plus fort que le contrat ?

Pour vous donner encore plus envie de lire ces livres, si ce n’est pas déjà le cas, voici un petit résumé des villes et des hommes de chaque mois :

  • Janvier : Wes, le sexy surfeur de Los Angeles
  • Février : Alec, l’artiste français talentueux de Seattle
  • Mars : Anthony, le restaurateur italien adorable de Chicago
  • Avril : Mason, le joueur insupportable de baseball de Boston
  • Mai : Taï, l’incroyable mannequin d’Hawaï
  • Juin : Warren, le vieux politicien de Washington
  • Juillet : Anton, le chanteur latino de Miami
  • Août : Maxwell, le magnat du pétrole du Texas
  • Septembre : Retour à Vegas !
  • Octobre : Hoffman, le docteur de Malibu
  • Novembre : Nouvelle vie à New York !
  • Décembre : La fin d’une belle histoire à Aspen…

En résumé, Calendar Girl, c’est des rencontres, des voyages, du plaisir, de l’amour, de l’humour, tout un mélange qui est un régal pour les yeux et qui nous transporte dans le monde extraordinaire de Mia. Tout ça en se lisant (un peu trop) rapidement et avec un plaisir incroyable.

Ma note : 5/5

PS : Si vous versez une larme au mois de décembre, vous ne pourrez pas dire que je ne vous avez pas prévenu. 😉

Bonne lecture ! 🙂

Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de mettre un j’aime. Vous pouvez également vous abonner à mon blog.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s