Until the end, Laura S.Wild

Hello à tous !

Bon, on va pas se mentir, cette histoire est complètement barrée si on la prend au premier degré. (Merci l’avertissement au début de l’ouvrage). Une fille qui tombe amoureuse du mec bipolaire (qui vrille un peu quand même, faut l’avouer) qui l’a kidnappée… C’est pas commun.

Mais, si on pousse un peu plus loin, qu’on oublie le syndrome de Stockholm, et qu’on se concentre à fond sur les personnages, je suis obligée de le dire, leur histoire est quand même super attachante, et on craque complètement ! La preuve, j’ai battu mon record en dévorant ce roman en moins de 48 heures ! 😮

Je vous la fais courte. Mila vient de terminer ses études, elle a toute la vie devant elle et beaucoup d’argent qu’elle a hérité de ses parents décédés. Un soir, elle se fait kidnapper par un certain Carter. Ce qui devait durer seulement quelques jours, se prolonge en une durée infinie. En effet, les instructions ont changé. Carter ne doit plus libérer Mila après avoir reçu la rançon, mais la tuer. Il s’y refuse et s’enfuie avec elle, pour la protéger.

Malgré sa bipolarité qui le fait complètement dérailler, Carter cache une blessure très profonde en lui. Dans l’ignorance totale du pourquoi et du comment Mila s’est retrouvée là, elle va devoir apprendre à vivre avec cette nouvelle situation, et surtout, avec cet homme devenu son seul repère.

Au fil du temps, nos deux héros tissent un lien de plus en plus puissant, qui se transforme doucement en amour. Mais peut-on vraiment être amoureuse de son kidnappeur et amoureux de sa captive ?

Heureusement, après une suite d’événements dont je ne peux parler, Mila se reprendra, réfléchira, prendra du recul sur la situation, pour réfléchir sur la sincérité et la réalité de ses sentiments (ouf).

J’ai cru jusqu’au bout, qu’avec ce titre et ses clins d’œil tout au long du livre, que la fin serait tragique… Et j’avais… Rassurez-vous ! Pas de spoil ! Je vous laisse lire la fin, et juger par vous-même si elle vous convient ou non. 😉

C’est quand même pour ce genre d’histoire que je lis des livres : originales, profondes, authentiques et enivrantes. Comme je vous le disais, j’ai lu ce roman en moins de 48 heures, et une semaine après, les personnages me collent encore à la peau. Je repense à eux, rêve d’eux… J’avais l’impression de voir un film pendant que je lisais. Tout était si fluide, si limpide… j’ai adoré ! Merci Laura pour ce super moment 🙂

Il ne me reste plus qu’à donner ma note : 9,5/10 et à vous dire…

Bonne lecture ! 😉

Si vous avez apprécié cet article, n’oubliez pas de mettre un j’aime. Vous pouvez également vous abonner à mon blog !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s